Inspirations gourmandes

Risotto aux dés de potiron confit

14.02.2019 | Inspirations gourmandes

Risotto aux dés de potiron confit

L’hiver, c’est l’occasion de se faire plaisir avec des recettes à base de fromages franc-comtois, aussi intéressants pour le palais que les vins jurassiens. Voici donc un risotto aux dés de potiron confit, à accompagner d’un vin blanc du Jura minéral. Tous en cuisine ! Pour 6 personnes, vous aurez besoin de : – 250 g de riz arborio – 1 oignon – 50 g de beurre – 300 g de Gruyère IGP français – 50 cl de bouillon de volaille – 200 g de potiron – 10 cl de vin blanc – 3 cl d’huile d’olive – 1 pincée de sel et de poivre – 1 pincée de fleur de sel PRÉPARATION :
 Émincer l’oignon et le faire suer dans une cocotte avec un peu d’huile d’olive. Quand l’oignon est bien transparent, ajouter le riz et le faire nacrer en remuant soigneusement. Mouiller avec le vin blanc et laisser évaporer en remuant toujours. Continuer à mouiller avec le bouillon. Assaisonner en cours de cuisson. En fin de cuisson, « monter » le risotto au beurre et ajouter le Gruyère IGP français râpé.
Réserver le risotto au chaud. Éplucher, puis tailler...

Autour du Jaune

20.12.2018 | Inspirations gourmandes

Autour du Jaune

On l’appelle l’or du Jura. Pour nombre d’amateurs, il est considéré comme l’un des plus grands vins secs du monde. Symbole de la singularité de notre vignoble, le vin Jaune cache sous sa robe dorée les secrets d’un terroir qu’il nous restitue dans une explosion d’arômes à nul autre pareil. Forcément, un tel caractère exige des palais avertis et des mets bien choisis. L’alchimie du temps, de la passion… et du Savagnin Si le vin Jaune est produit dans les quatre AOC géographiques du vignoble jurassien, c’est à Château-Chalon que tout a commencé. Dans leur abbaye fondée au VIIesiècle, les abbesses cultivent le savagnin et surtout, l’art du vin. Vin de garde, vin de gelée puis vin Jaune au début du XIXesiècle, peu importe son nom, les bases sont les mêmes : du savagnin exclusivement et une vinification sous voile. Née de l’évaporation naturelle du vin dans son fût de chêne, la fine pellicule de levure en surface nourrira pendant minimum six ans et trois mois ce goût inimitable de noix fraîche, d’amandes, d’épices… Le précieux nectar ainsi obtenu sera mis en bouteille dans un clavelin, flacon de 62 cl...

Volaille, morilles, vin Jaune… le Classico façon Caudalies

13.12.2018 | Inspirations gourmandes

Volaille, morilles, vin Jaune… le Classico façon Caudalies

Eh oui, c’est un grand classique de la gastronomie jurassienne. Mais doit-on pour autant le laisser de côté ? Non, car l’alchimie volaille, morilles et vin Jaune fonctionne toujours aussi bien. Elle fait encore saliver les gourmets et surtout, demeure à la carte de nombre de chefs, dont celle des Caudalies à Arbois, Nadine Troussard, qui nous livre ici sa recette maison.   Suprême de volaille aux morilles et vin Jaune     Pour 4 personnes – 4 suprêmes de volaille – 20 g de morilles séchées – 2 panais – 20 cl de fond de blanc de volaille – Vin Jaune – Beurre – Sel, poivre   Réhydratez les morilles dans de l’eau tiède, laissez les tremper 30 minutes pour que le sable tombe au fond du récipient. Pendant ce temps préparez vos suprêmes de volaille, assaisonnez de sel et de poivre, filmez-les et mettez-les à cuire au cuit vapeur à 70 °C durant 20 minutes.  Égouttez les morilles avec précaution pour ne pas remuer le sable. Filtrez le jus des morilles. Lavez-les dans différents bains d’eau tiède 3 à 4 fois. Cuire les morilles dans de l’eau bouillante (avec une...

Quand l’huitre s’ouvre au vin Jaune

10.12.2018 | Inspirations gourmandes

Quand l’huitre s’ouvre au vin Jaune

Voici une recette originale pour votre entrée ou apéritif de Noël. Rafraîchissante, savoureuse et pleine de peps, elle fait joliment le lien entre la terre et la mer. Jamais l’huitre n’a été si proche de nos reculées jurassiennes ! Normal : la perle qu’elle abrite sous sa coquille nacrée n’est autre que le vin Jaune.   Huitres en gelée au vin Jaune Pour 6 personnes – 6 huitres creuses n°2 – 300 g de champignons de Paris – 10 cl de vin Jaune – 20 g de gingembre frais – 2 échalotes – 2 feuille de gélatine (4 g) – 10 cl de crème liquide – 1 cuillère à soupe de jus de citron – 2 brins d’estragon – 20 g de beurre – sel, poivre – gros sel   Faites ramollir 1 feuille de gélatine dans un bol d’eau froide. Ôtez les pieds des champignons, brossez-les sous un filet d’eau. Hachez-les au couteau. Pelez et émincez les échalotes. Faites-les fondre dans une poêle avec le beurre, puis ajoutez le hachis de champignons. Salez, poivrez, laissez sur feu vif 5 min. Faites chauffer le vin et diluez-y la gélatine...

Du Macvin pour le chouchou tiramisu

07.12.2018 | Inspirations gourmandes

Du Macvin pour le chouchou tiramisu

La douceur du Macvin se prête volontiers à des recettes sucrées. On le retrouve ici dans sa robe rouge qui enveloppe avec douceur un incontournable de la table des desserts : le tiramisu. Les biscuits à la cuillère en fondent déjà. Tiramisu au Macvin du Jura rouge Pour 6 personnes – 10 g de beurre – 75 g de farine – 10 oeufs – 100 g de sucre – 1 gousse de vanille fendue en deux – 500 g de mascarpone – 5 c. à soupe de sucre en poudre – 25 cl de Macvin du Jura rouge Biscuits à la cuillère (à préparer la veille) Prendre 5 oeufs, séparez les blancs des jaunes. Blanchir les jaunes avec 50 g de sucre et les graines de la gousse de vanille. Montez les blancs en neige, ajoutez le reste de sucre. Incorporez la farine au mélange jaune et sucre, puis délicatement les blancs en neige. Prendre une plaque de cuisson, mettre une feuille de papier sulfuriséet beurrer. À l’aide de deux cuillères, faire des quenelles, puis les plaquer. Mettre dans un four chaud à 180° C pendant 20 min. Sortir du four et mettre à sécher sur une...

Saveurs automnales

05.12.2018 | Inspirations gourmandes

Saveurs automnales

En automne s’éveillent les envies de plats gourmands, colorés, chaleureux et épicés. Le couple d’aubergistes Catherine et Marc Faivre du bien nommé Bon Accueil partagent avec nous deux recettes « simplement bonnes » dont ils ont le secret. La première est sucrée-salée, avec le sablé au comté, poire poêlée, glace au Poulsard et poivre long. La seconde s’adresse aux frileuses et frileux avec la poêlée de cèpes au foie gras de canard et jus au gingembre qui redonnera un délicieux coup de fouet.  Poêlée de cèpes au foie gras de canard, jus au gingembre Pour 6 personnes – 500 g de cèpes – 480 g d’escalope de foie gras de canard – 10 cl de porto – 7 cl de jus de volaille – gingembre frais râpé – sel – poivre – une gousse d’ail Confectionner le jus : réduire 10 cl de porto, ajouter 7 cl de jus de volaille, un peu de gingembre frais râpé. Ajouter 20 g de foie gras prélevé sur les escalopes et mixer la sauce. Réserver au chaud. Préparer les cèpes : éplucher et laver. Mettre à bouillir de l’eau salée et jeter les cèpes dedans, lorsque...