Promenades dans les vignes

Vin et religion : toute une histoire !

14.12.2016 | Promenades dans les vignes

Vin et religion : toute une histoire !

Vin et religion ont un lien historique dont on peut aujourd’hui encore constater la force. Dans la religion chrétienne, le vin symbolise le sang du Christ et reste indispensable à la célébration de la messe. À une époque où le transport du vin n’était pas chose facile, l’expansion des vignes a logiquement suivi celle de la chrétienté. Récit de ces liens étroits entre vin et religion dans le vignoble du Jura… Vin et religion, un lien historique Présent à de très nombreuses reprises dans L’Evangile, le vin symbolise le sang du Christ et reste indispensable à la célébration de la messe catholique. Contrairement à ce que l’on imagine, c’est du vin blanc qui est utilisé la plupart du temps car il salit moins les linges sacrés (nappes d’autel). Au moyen-âge, avec l’essor de la religion chrétienne, le vin devient une boisson sacrée et la place des prêtres et évêques dans la société devient de plus en plus importante. En conséquence, ils reçoivent des dons de la part de la noblesse, souvent sous forme de terres sur lesquelles ils peuvent cultiver la vigne. À cette époque où le transport du...

Sur les pas des Guides Pas Sages

23.09.2016 | Promenades dans les vignes

Sur les pas des Guides Pas Sages

Laurent Chassot a mêlé passion pour l’Histoire des arts et pour les vins du Jura et de Bourgogne. Guide-conférencier, il a créé en 2010 avec Caroline Millet Les Guides Pas Sages. Son créneau ? Offrir des visites de la région entre Histoire et œnologie. Rencontre avec cet homme passionnant, qui nous livre ses secrets.   Vous guidez les gens à travers les paysages du Jura, chez les vignerons, vous organisez des dégustations thématiques… Quel est le moment qui vous a le plus marqué depuis que vous êtes guide ? Laurent Chassot : Je pense à une verticale – la dégustation d’une succession de millésimes – au Caveau de Bacchus, à Montigny-les-Arsures, qui a renforcé mon amour pour les Vins du Jura. Nous avons dégusté une vingtaine de Trousseau du millésime 2011 à 1981. J’ai été invité alors que j’arrivais comme un guide jeune. J’ai rencontré Vincent et Lucien Aviet, le fils et le père. Ce dernier est une mémoire vivante. Il a fait sa première vinification en 1961 !   Quelles sont les visites où vous vous sentez vraiment chez vous, vos incontournables ? LC : J’aime beaucoup amener les gens à la cascade des...

Le Biou : la géante grappe à l’étonnante histoire

23.08.2016 | Promenades dans les vignes

Le Biou : la géante grappe à l’étonnante histoire

Les Arboisiens ne manqueraient la fête du Biou pour rien au monde. Cette tradition s’anime autour d’une grappe énorme formée avec près de 100 kg de raisins offerts par les vignerons et portée à l’église de leur saint patron. Un rendez-vous qui anime depuis des siècles la capitale des vins du Jura et quelques autres villages en septembre. Découvrez la tradition viticole du Biou… C’est toute une histoire ! « Les Arboisiens préfèrent rater un Noël à Arbois que le Biou », dit-on dans le Jura. Mais de quoi s’agit-il ? Le Biou est une grappe de raisins constituée de raisins blancs et rouges apportés par les vignerons du territoire d’Arbois, cette AOC du Jura. Elle est portée, chaque premier dimanche de septembre, à l’église Saint-Just, patron des récoltes.   À l’avant, les violons ! Le cortège du Biou, cette grappe préparée dans la maison de la famille Vercel la veille, démarre à 9h40 sonnantes et trébuchantes ! À l’avant du cortège défilent les violoneux, et à l’arrière, les officiels. Dans l’église, le Biou est suspendu… et au fil de la messe, sa montée, à l’aide d’une poulie, est un vrai spectacle. Il restera là...

Où déguster un verre de vins du Jura cet été ?

12.07.2016 | Promenades dans les vignes

Où déguster un verre de vins du Jura cet été ?

Où déguster un verre de vin du Jura cet été ? Nos 7 adresses incontournables ! Les Vins du Jura attirent vos papilles ? Vous aimez être au grand air en pleine campagne ou au cœur des villes et villages du Jura ? Voici notre sélection d’adresses jurassiennes pour siroter un verre au soleil : saveurs, décor et rencontres seront au rendez-vous. Sono Vino, à Pupillin     Ce bar à vins de Pupillin a soufflé sa première bougie. Dès que le soleil a pointé son nez, des tables se sont installées sur l’herbe. Une véritable invitation à faire une pause, le temps d’une soirée. Les maîtres-mots de ces lieux accueillants pour tous les bons vivants et les curieux ? « Boire, grignoter, découvrir ». Oui, l’équipe aime les bonnes choses ! Déguster des vins du Jura, manger… mais aussi se remplir le cœur de musique, de spectacles et de mots lors des apéro-jazz, des concerts ou des soirées théâtre. Un programme à consommer avec passion tout l’été, en solo, en duo ou en tribu ! Sono Vino sur Facebook La Maison de la Haute Seille, à Château-Chalon  ...

Jura, des vins et des villages

14.06.2016 | Promenades dans les vignes

Jura, des vins et des villages

Sur les routes du Jura, les villages viticoles racontent bien des histoires. Les maisons vigneronnes témoignent d’une vie d’hier et d’aujourd’hui où le travail de la vigne côtoie la culture des céréales et l’élevage. On vous livre quelques clés pour décrypter ces lieux hauts en couleurs. Le visage des maisons vigneronnes du Jura Vous arrivez dans le village de L’Etoile réputé pour ses vins et ses châteaux ? À Montigny-les-Arsures, capitale du Trousseau ? Dans le pittoresque Frontenay ? Ou encore à Pupillin, à Passenans ? Ou même là où la vigne est aujourd’hui plus rare, à Saint-Amour ou à Maynal, à la frontière Sud du Revermont ? Alors, ouvrez l’œil et observez les maisons. Pour plusieurs d’entre elles, un escalier extérieur monte vers la porte d’entrée de l’habitation ; une ouverture donne accès à une cave à moitié enterrée au-dessous : vous êtes sans doute face à une maison vigneronne traditionnelle. Cultiver la vigne… mais pas que ! Jusque dans les années 1950, c’est ce genre de bâtisses qu’occupent les vignerons. Aujourd’hui, elles ne servent souvent plus que d’habitation lambda. Mais elles restent les témoins du quotidien des Jurassiens...