L’ABC sur le Crémant du Jura

04.04.2016 | Œno’logique

Pour ce dernier épisode de notre série sur la diversité des vins du Jura, zoom sur la vinification du Crémant du Jura, ou plutôt DES Crémants : Crémant blanc de blanc, Crémant blanc de noir ou Crémant rosé… La richesse du terroir jurassien se célèbre de mille et une façons, avec cet effervescent festif et délicat. Un art de la bulle qui remonte à la fin du XVIIIe.

Voir aussi notre ABC sur l’AOC Marc du Jura, sur le Vin Jaune mais aussi sur les vins rouges et sur les vins blancs jurassiens.

Les Crémants du Jura sont vinifiés en méthode dite traditionnelle. On peut utiliser le Chardonnay ou le Savagnin pour les Crémants blancs et le Poulsard, le Pinot ou le  Trousseau pour les Crémants rosés. Les Crémants du Jura offrent une palette aromatique pour tous les goûts : blancs de blancs, blancs de noir et rosés.

Dès la récolte des raisins qui sont obligatoirement vendangés entiers, on utilise des pressoirs dit pneumatiques afin de respecter le raisin. Après, le jus est vinifié traditionnellement en cuve, le temps de la première fermentation.

Une fois les différentes fermentations finies, les différents vins de base sont goûtés et c’est à partir de là que sont réalisés les assemblages. On rajoute ensuite une liqueur et des levures. Cette deuxième fermentation a pour but de gazéifier le Crémant et cette opération de gazéification naturelle dure au minimum 1 an en bouteille. Après, la bouteille est mise sur pupitre, afin d’extraire les levures mortes qui ont servi à gazéifier le vin.

Enfin on arrive sur la chaîne de dégorgement où, grâce à une congélation du goulot dans un bac froid, on va pouvoir ensuite redresser les bouteilles, décapsuler et doser le produit si besoin en brut, ne pas le lever s’il est extra brut… Après le dégorgement, la bouteille est prête à l’étiquetage et à la vente.
Aujourd’hui, les Crémants du Jura font partie des meilleurs Crémants de France.

Vous avez aimé ? Partagez-le ! / You like it? Share it!

Twitter Facebook Linkedin Google+ Pinterest

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *