Risotto aux dés de potiron confit

14.02.2019 | Inspirations gourmandes

unnamed-1L’hiver, c’est l’occasion de se faire plaisir avec des recettes à base de fromages franc-comtois, aussi intéressants pour le palais que les vins jurassiens. Voici donc un risotto aux dés de potiron confit, à accompagner d’un vin blanc du Jura minéral. Tous en cuisine ! Pour 6 personnes, vous aurez besoin de :

– 250 g de riz arborio
– 1 oignon
– 50 g de beurre
– 300 g de Gruyère IGP français
– 50 cl de bouillon de volaille
– 200 g de potiron
– 10 cl de vin blanc
– 3 cl d’huile d’olive
– 1 pincée de sel et de poivre
– 1 pincée de fleur de sel

PRÉPARATION :
 Émincer l’oignon et le faire suer dans une cocotte avec un peu d’huile d’olive. Quand l’oignon est bien transparent, ajouter le riz et le faire nacrer en remuant soigneusement. Mouiller avec le vin blanc et laisser évaporer en remuant toujours. Continuer à mouiller avec le bouillon. Assaisonner en cours de cuisson. En fin de cuisson, « monter » le risotto au beurre et ajouter le Gruyère IGP français râpé.
Réserver le risotto au chaud. Éplucher, puis tailler le potiron en dés. Disposer les dés de potiron sur une plaque allant au four et ajouter l’huile d’olive. Mettre à cuire au four environ 40 minutes à 160°C. Contrôler la cuisson. Réserver hors du four en fin de cuisson.

DRESSAGE :
Dans une assiette, disposer le risotto à l’aide d’un cercle et ajouter les dés de potiron confits par-dessus. Ajouter un peu de fleur de sel.

ACCORD METS/VIN : Pour accompagner la douceur du risotto et le velouté du potiron confit, nous préconisons la minéralité d’un vin blanc du Jura s’exprimant au travers de la douceur et de la fraîcheur du Chardonnay. Un chardonnay arboisien, car ce terroir lui confère une puissance et une structure qui lui permettra de soutenir la structure du plat. Un vin qui a entre 5 et 10 ans sera parfait.

Cette recette du chef Lionel Sandler vous est offerte par le Gruyère de France. Pour en savoir plus : http://www.gruyere-france.fr/

L’appellation IGP (indication géographique protégée), accordée au Gruyère France en 2013, est une reconnaissance internationale qui consacre le lien entre ce délicieux fromage au lait cru et son terroir d’origine. Car le Gruyère France a des racines. Sa pâte fruitée, fondante et florale exprime la richesse de ses prairies et le savoir-faire ancestral des fromagers et des affineurs. Sa zone traditionnelle de production est limitée à six départements (le Doubs, la Haute-Saône, l’Ain, la Savoie, la Haute-Savoie et les Vosges). Seules cinq races de vaches sont autorisées à donner leur lait pour le Gruyère : la Montbéliarde, la Simmental, l’Abondance, la Tarentaise et la Vosgienne. Des vaches tranquilles et placides, nourries sainement, qui font l’identité de nos paysages. Il faut 400 litres de leur lait pour produire une meule de Gruyère 42 kg. Ensuite, un séjour de quatre à six mois en cave suffit pour que s’affirment ses saveurs délicates et son onctuosité.

Vous avez aimé ? Partagez-le ! / You like it? Share it!

Twitter Facebook Linkedin Google+ Pinterest

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *