Villages vignerons à déguster sans modération

01.09.2017 | Promenades dans les vignes

Sillonner la route des vins du Jura n’est pas seulement l’occasion de déguster de nouveaux vins. C’est aussi un bon moyen de partir à la découverte de villages vignerons au charme pittoresque. En voici quelques-uns qui selon nous valent le détour. Attention, liste non exhaustive !

Y’a pas qu’à Bordeaux qu’on a des châteaux

Arlay 2_P.Bruniaux

Il suffit d’aller faire un tour du côté d’Arlay pour vite s’en rendre compte : dans le vignoble jurassien, le passé est encore très présent. Arlay ne se distingue pas seulement par la qualité de ses Pinot noirs, reconnus depuis le 11e siècle. C’est aussi le dernier domaine jurassien où on élabore du vin Corail comme au 18e siècle, en assemblant les cinq cépages autorisés du Jura. En contrebas de son château ceinturé d’une muraille de près de un kilomètre, Arlay abrite des ruelles dont les vieilles demeures vous plongent en plein 15e siècle. Déroutant. Toulouse-le-Château, dont le nom ne provient pas de la dernière tour encore en place mais du bâtiment reconstruit au cœur du village, rappelle son rôle de double sentinelle de l’axe Lyon – Besançon et de la fameuse route du sel au 13e siècle. (Crédit photo : Philippe Bruniaux)

Château-Chalon, l’incontournable village

Village de vignobleIl y a le vin, mythique, légendaire, mais aussi le village. Classé parmi les plus beaux de France, Château-Chalon vous plonge dans un autre espace temps. Les vestiges du donjon (9e siècle), de l’abbaye bénédictine (7e siècle) ou encore de l’église romane (11e siècle) tout comme son cœur de bourg sont les preuves vivantes d’un riche passé. Niché en haut d’une falaise contemplant un vignoble séculaire, Château-Chalon vous offre une vue unique sur le patrimoine jurassien, qu’il soit œnologique comme historique.

Montigny-les-Arsures, un cadre en or

De son étymologie « le mont brûlé », Montigny-les-Arsures a tiré une terre exceptionnelle propice à la culture du Trousseau. Capitale de ce cépage typiquement jurassien, le village se distingue par la belle couleur dorée que renvoient ses nombreuses façades composées d’un calcaire riche en oxyde de fer. Une lumière de fin d’été donne aux vieilles bâtisses un charme inimitable. Église du 12e siècle, maisons fortes des 14e et 17e siècles, château du 16e… les trésors du passé sont nombreux dans ce village vigneron qui accueillit la vigne où Pasteur effectua ses travaux sur la fermentation alcoolique. (Crédit photo : Ambassadeurs des Vins Jaunes/Hervé Jacquand)

Mignons villages vignerons

Grusse

C’est toujours plus agréable de déguster un bon vin dans un beau village. Pour cela, le vignoble jurassien vous gâte. On peut citer L’Étoile, avec ses belles et vieilles demeures que sont le Prieuré, le Montceau sans oublier les châteaux de Montbourgeau et de Persanges. Grusse, avec ses quartiers pittoresques (la Doye, la Citadelle, les Marchands…) et son château du 19e siècle au style néoclassique fait toujours son petit effet. Citons aussi Orbagna, dont la caborde aux lignes contemporaines nous ferait presque oublier que les lieux abritent aussi les châteaux de Beaufort et de Crèvecoeur. Qu’ils sont beaux ces petits villages vignerons ! Et il y en a d’autres ! (Crédit photo : Philippe Bruniaux)

Vous avez aimé ? Partagez-le ! / You like it? Share it!

Twitter Facebook Linkedin Google+ Pinterest

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *